Ecrire pour le Web : 4 techniques pour accrocher le lecteur

29 août 2016 867 0 0

Écrire des contenus attrayants pour le web c’est ce que vous rêvez de faire ?
Savoir écrire des contenus pertinents pour votre lectorat et en adéquation avec les règles de Google, serait encore mieux.

Cet article va vous donner les clés pour y arriver facilement : 4 conseils efficaces pour être performant(e) dans la création de contenus à utiliser dès maintenant.

Créer du contenu pour le web était plus simple dans les années 2000. Seules, une poignée de personnes possédaient un blog et pouvaient se positionner en tant qu’experts dans son domaine. Aujourd’hui, la concurrence est forte, et tout le monde veut être considéré comme un expert. On retrouve ça et là les mêmes thèmes et problématiques traités de la même manière à quelques mots près.

Les questions récurrentes que vous devez certainement vous poser sont :

  • Comment j’attire mon public vers cet article ?
  • Comment j’augmente le temps passé sur mon site ?
  • Comment je réduis mon taux de rebond ?
  • etc.

En résumé, comment attirer et retenir votre lecteur.

Avez-vous trouvé la bonne formule pour accrocher vos lecteurs au travers des nombreux articles qui existent sur le sujet ?

J’en doute.

Vous avez certainement intégré les principes de bases pour une bonne rédaction, avec la bonne mise en forme de vos articles pour améliorer le taux d’engagement de votre blog. Les résultats obtenus ne sont malheureusement pas à la hauteur de vos attentes.

Le contenu Marketing est un processus itératif qui consiste à apprendre en permanence, oublier et ré-apprendre les préférences de votre audience.

Cet article a pour but de vous donner un cadre simple, qui vous donne tous les conseils importants en matière de création de contenu.

Ces 4 conseils sont applicables facilement et rapidement.

Prêt à gagner du temps et rendre votre contenu efficace?

1. Attirez l’attention du lecteur avec un titre pertinent et séduisant

Comment décidez-vous si un contenu mérite d’être lu ou non ?

Par son titre principalement. Voilà pourquoi le titre est la partie la plus importante de votre article. Mais il y a des limites. La plupart des partages sur les réseaux sociaux viennent de personnes qui ne sont même pas allé au delà du titre.

Des sites viraux, comme Upworthy et BuzzFeed, ont explosé en popularité, en raison de leurs titres alléchants/racolleurs. Upworthy, en particulier, est connu pour expérimenter jusqu’à 25 titres par article.  Je vous invite à lire un article de Petit web à ce sujet.

Je vous déconseille de copier leurs techniques qui font d’énormes promesses et laissent le lecteur sur sa faim. Cela risque de nuire à votre image de marque, et également impacter votre SEO. vous allez avoir un taux de rebond élevé ce qui déplait fortement à notre ami Google.

Alors comment faire pour attirer l’attention de votre public avec votre titre, sans dépasser les limites ?

Une fois que l’un de vos lecteurs (ou même plusieurs) a partagé votre article sur les médias sociaux, ou, est venu sur votre site web, avez-vous pour autant atteint vos objectifs ? Heureusement, non. Vos objectifs sont l’engagement et la fidélisation du lecteur (voire de la vente si votre site propose des articles ou services à la vente).
Les internautes trainent rarement longtemps sur un site. En règle générale, la durée d’un internaute sur un site est d’environ 10/15 secondes.
55% des visiteurs ne passeront pas plus de 15 secondes sur votre site. Même si vous obtenez de votre auditoire qu’il partage votre article sur les médias sociaux, elle ne garantit pas plus d’engagement de lecture.

Comment convaincre le lecteur de rester sur votre site web, plus longtemps ?

En donnant un aperçu, dès l’introduction, de la valeur ajoutée que vous allez lui apporter par votre article.

Commencé par présenter très brièvement le problème auquel répond votre article afin d’obtenir de vos lecteurs qu’ils y adhérent d’emblée.

Puis, faite une promesse pour résoudre le problème que les lecteurs peuvent mettre en place facilement et rapidement.

Et, enfin, donnez à vos lecteurs un petit aperçu de ce qui les attend à l’intérieur de l’article.

Il existe d’autres moyens d’attirer l’attention de votre public cible dans vos intro d’articles, y compris la rédaction classique – AIDA (Attention, Intérêt, Désir et Action).

En outre, vous pouvez également envisager d’augmenter la taille de la police de votre introduction. Cela conduira à moins de caractères par ligne en lisant et donne à votre auditoire un grand début de la tête.

2. Agrémentez votre contenu avec des photos, des vidéos, et des sous-titres

Désormais, vous avez des lecteurs qui restent sur votre site web plus de 30 secondes avec un titre impactant et une introduction accrocheuse.

Et ensuite?

Vous avez besoin d’optimiser l’expérience utilisateur afin qu’il lise plus de contenu. Un contenu à forte valeur ajoutée peut conduire un visiteur à passer presque ⅔ de leur temps en dessous de la ligne de flottaison.

ligne-de-flottaison

Sauf si vous avez vécu dans une grotte, vous devez déjà savoir que l’internaute moyen ne lit pas les articles mot par mot.

Dans leur étude de 2008, NNGroup a constaté qu’un utilisateur moyen a le temps de lire 28% d’un article. Et, c’est valable sous la condition qu’ils consacrent leur temps à la lecture complète.

Comment pouvez-vous amener les internautes à lire un pourcentage plus élevé de contenu?

En rendant le processus de lecture de votre contenu facile.
Ne pas submerger le visiteur avec de gros blocs de texte, sans aucune illustration et des sous-titres indiscernables.
Donner des « pauses mentales » à votre lecteur, en mettant en œuvre les quatre techniques suivantes.

  • 1. Vos phrases doivent faire un maximum de 14 mots – 90% de vos lecteurs comprendront plus facilement ce que vous dites. Des phrases plus courtes facilitent le travail de lecture.
  • 2. Utilisez généreusement les espaces pour aérer votre page, donner un espace de respiration au lecteur pour accroître sa compréhension de presque 20%.
  • 3. Donner le choix au lecteur, pour lire les sections pertinentes ou qui l’intéresse, en créant une table des matières. (Si vous êtes sur WordPress, vous pouvez simplement installer le plugin, Table des matières Plus.)
  • 4. Illustrez vos articles avec des images. Dans une analyse portant sur 100 articles de blog très populaires, ceux-ci avaient en moyenne une image tous les 350 mots.

3. Plonger le lecteur dans un récit cohérent

Supposons que vous utilisiez 10 articles et 2 études de cas comme supports de recherche pour votre nouvel article.

Comment retranscrivez-vous les éléments trouvés en une expérience agréable pour vos lecteurs ?

Bien sûr, vous aurez besoin d’un titre séduisant, d’une introduction performante et d’une mise en page facile pour la lecture. Laissons de côté la structure, qu’en est-il de votre contenu ?
La plupart des spécialistes du marketing de contenu croient qu’en ayant un article plus long et en y intégrant tous les arguments qu’ils ont trouvé au cours des recherches suffira à faire sortir leurs articles de la masse.

Malheureusement, ce n’est pas aussi simple que ça.

Par cette pratique, vous couper votre auditoire d’une expérience de lecture immersive, en incluant des détails non pertinents à votre article.

Un contenu de qualité sert les intérêts de votre public avec chaque mot et coule parfaitement d’une section à l’autre, jusqu’à la conclusion.

Pour commencer, je vous recommande de faire plus ample connaissance avec l’audience de votre site. Quelles sont leurs attentes, à quel problème sont-ils confrontés, etc. En obtenant dans la tête de vos lecteurs, vous serez en mesure de concevoir un contenu attrayant avec des histoires qui répondent à leurs besoins.

Si besoin vous pouvez télécharger nos Guides, pour vous aider :

  • 8 outils pour vous aider dans la tête de vos lecteurs et
  • guide pour la création de personnages de lecteur.

4. Donnez la touche finale au contenu avant qu’il ne soit publié

Vous avez déjà fait le plus dur et créé un très bon contenu en suivant les trois conseils mentionnés ci-dessus.

Maintenant, ne gâchez pas vos efforts avec des erreurs comme les fautes d’orthographe, les fautes de frappe et de grammaire. Voici 3 conseils pour éliminer les anomalies et coquilles et avoir un contenu irréprochable.

1. Recrutez un rédacteur /relecteur professionnel

Un relecteur professionnel fera en sorte que votre récit ne parle que du sujet et veillera à maintenir l’attention de votre auditoire. Il est plus facile pour un professionnel de trouver toutes les sections mal ajustées, exagérées ou non pertinentes dans votre article.

Il est toujours agréable d’avoir une nouvelle paire d’yeux pour relire votre contenu avant de le publier. Si votre budget le permet, vous pouvez embaucher des éditeurs professionnels en postant une annonce sur des sites comme Fiverr ou UpWork.

2. Éliminer les coquilles en utilisant une application

Si vous ne pouvez pas payer les services d’un relecteur professionnel, il existe des outils d’édition qui peuvent vous aider à trouver les coquilles dans votre contenu.

Vous pouvez utiliser Scolarius

Vous avez juste besoin de copier votre contenu dans l’outil. Une fois votre écrit analysé, il mettra en évidence les cas d’erreurs grammaticales et des mots avec des alternatives plus simples.

Il vous donne également un score de lisibilité, indiquant combien il est facile de comprendre votre contenu.

Si vous êtes sur WordPress, la dernière mise à jour du plugin Yoast SEO propose la lisibilité de votre article, directement en dessous de celui-ci.

lisibilite-de-votre-contenu-Yoast

3. Rendez votre contenu interactif, en incluant des citations partageable facilement sur Twitter

Le contenu interactif est un excellent moyen pour engager votre audience. Il ajoute de la valeur et permet à vos lecteurs d’agir. Les questionnaires sont ce qu’il y a de plus populaire en terme de contenus interactifs. Ils se partagent largement sur les médias sociaux.

Il y a d’autres types de contenu qui fonctionnent aussi bien :

  • Évaluations – Grâce à une série de questions, les utilisateurs sont classés dans l’une des différentes catégories .
  • Calculatrices – permet de donner la valeur d’un service par exemple, en affichant un résultat unique pour l’utilisateur et donc personnalisé.
  • Sondages / Enquêtes – Méthode de collecte des commentaires , des opinions et des informations précieuses de vos utilisateurs – généralement sous la forme d’un questionnaire sans bonnes ou mauvaises réponses
  • etc.

Vous pouvez également créer des quiz gratuitement, en utilisant Qzzr et les intégrer dans vos articles (l’outil propose également un plugin WordPress).

Avec votre contenu régulier, vous pouvez inclure des citations tweetables, comme points forts de votre contenu. Cela favorise le partage et rend votre contenu plus lisible. Pour créer de tels éléments « tweetables », vous pouvez utiliser les plugins Clicktotweet ou CoSchedule.

Conclusion

Produire du contenu attrayant est, à chaque fois, une tâche herculéenne. C’est néanmoins le seul moyen pour acquérir du trafic sur votre site, et conquérir des leads.
La prochaine fois que vous êtes coincé(e) dans la création d’un contenu, je vous encourage à mettre en œuvre ces 4 conseils simples. Je suis sûre que vous allez sortir avec brio.

Categories: Acquisition de Trafic
share TWEET PIN IT SHARE
Constance Gatbois

Expert Digital et Entrepreneur depuis plus de 15 ans, Constance accompagne les entreprises dans la transformation, les innovations marketing et technologiques, le développement des solutions web & mobile, la stratégie d’acquisition clients.Elle débute sa carrière au sein de deux agences leaders de communication globale. Plusieurs projets lui sont confiés, notamment : les stratégies digitales et le marketing relationnel d’acteurs mondiaux de l’industrie agroalimentaire et automobile. Ensuite, elle fonde Sharing Cross, agence conseil en stratégie de communications qu’elle développe depuis plus de 10 ans avec une équipe de 6 collaborateurs. Elle intervient au sein de grands groupes comme d’ETI* et de PME du secteur de la santé, du tourisme et de l’édition. Ces missions peuvent concerner l’accompagnement des équipes marketing dans leurs stratégies comme l’intégration du digital en tant que vecteur de développement de business.