Back
Image Alt

Productivite

Méthode de management OKR

La méthode OKR : motiver son équipe avec un objectif commun

Née dans les années 50 aux USA, la méthode OKR est très utilisée par les entreprises de la Silicon Valley, et par de nombreuses entreprises françaises, dont des Start-up. Cette méthode qui a pour principe la fixation d’objectifs ambitieux, est une méthode efficace pour challenger les équipes, les motiver et rendre les salariés plus productifs.

Qu’est ce que la méthode OKR ?

OKR signifie : objectifs et résultats clés (Objectives and Key Results)

La méthode OKR consiste à décomposer la stratégie de l’entreprise en objectifs, eux-mêmes décomposés en résultats clés

Cette méthode de management en entreprise repose sur la définition d’objectifs associés à la mesure de résultats-clés. Les objectifs indiquent où l’entreprise souhaite aller. Les résultats clés indiquent si elle y est parvenue et, le cas échéant, cela permet de comprendre pourquoi et d’y remédier.

L’avantage de la méthode est que tout le monde au sein de l’entreprise a une vision claire des objectifs et des étapes clés pour y arriver. Les collaborateurs se sentent impliqués, et ils savent où ils vont. Cela leur permet d’être autonome au quotidien tout en travaillant en équipe.

 

Histoire de la méthode OKR

Histoire des OKR
Initialement mis en œuvre dans les années 1970 par le président d’Intel Andy Grove, il s’est ensuite étendu à de nombreuses entreprises de technologie, en particulier lorsque Google a commencé à les utiliser très tôt. De nos jours, des dizaines de milliers d’équipes et de sociétés allant des PME aux entreprises du CAC 40 utilisent les OKR. Google, LinkedIn, Intel, Zynga, Sears, Oracle et Twitter ne sont que quelques-uns des utilisateurs bien connus d’OKR qui les aiment et les utilisent.

Comment fonctionne la méthode OKR?

Pour mettre en place la méthodologie OKR, il faut d’abord définir la mission essentielle de l’entreprise. Quel est son objectif, son rôle à jouer, que veut-elle apporter à la société ?

La méthode OKR a pour objectif de relier les objectifs de l’entreprise, de l’équipe et des personnes à des résultats mesurables, afin que tous les employés travaillent ensemble dans une même direction.
Les OKR ont débarqué chez Google en 1999 lorsque le VC John Doerr (ancien d’Intel) les a introduit auprès de Larry Page et Sergey Brin. Ils utilisent toujours cette méthode de management aujourd’hui. Compte tenu du succès de Google, cela suppose que la méthode soit performante.

Une grande partie des OKR consiste à s’assurer que chaque individu sait ce que l’on attend de lui par son travail. Les OKR sont maintenus publics devant tout le monde, afin que les personnes et les équipes poursuivent les mêmes objectifs et sachent ce sur quoi les autres se concentrent.

Les OKR consistent en une liste de 3 à 5 objectifs ambitieux. Sous chaque objectif, on présente généralement 3 à 5 résultats clés mesurables. Chaque résultat clé a un indicateur de progression ou un score de 0 à 100% ou de 0 à 10 indiquant sa réalisation.Comprendre la méthode OKR

Habituellement, les OKR font partie d’un processus récurrent de planification et de mesures des progrès trimestriels. Bien que la majorité de l’utilisation d’OKR soit trimestrielle, certaines entreprises définissent également des OKR annuels ou mensuels.

Comment mettre en place la méthode OKR ?

Pour mettre en œuvre les objectifs et les résultats clés, utilisez un outil logiciel OKR en ligne tel que Weekdone ou Nation.

La structure de OKR est très simple:

Objectifs

Vous commencez par définir 3 à 5 objectifs clés au niveau de l’entreprise, de l’équipe ou du personnel. Les objectifs doivent être ambitieux, qualitatifs, limités dans le temps et applicables par la personne ou l’équipe.

Résultats

Sous chaque objectif, définissez 3 ou 4 résultats mesurables, pas plus. Les résultats clés doivent être quantifiables, réalisables, conduire à un classement objectif et être difficiles, mais pas impossibles. Les résultats OKR peuvent être basés sur la croissance, la performance, les revenus ou l’engagement. Souvent, ils sont numériques, mais ils peuvent également indiquer si une opération est effectuée ou non, ainsi un 0 ou un binaire.

Comment utiliser les OKR?

Une fois définis, communiquez les objectifs OKR et les résultats clés à toutes les parties prenantes et assurez-vous qu’ils sont bien compris. Si nécessaire, ajustez le libellé pour avoir une compréhension commune.

Au fur et à mesure que les gens commencent à travailler, ils mettent à jour leurs indicateurs de résultat régulièrement – une fois par semaine est une bonne période. Un objectif est considéré comme atteint lorsque 70 à 75% de ses résultats ont été atteints.

Passez régulièrement en revue les OKR, si besoin. Soyez flexible, surtout lors de leur mise en place. Si votre entreprise, votre équipe ou vos objectifs personnels changent, n’hésitez pas à modifier les OKR en même temps.

Voyez ici comment les OKR peuvent être implémentés en quelques minutes dans le logiciel en ligne OKR.
Avantages

Le principal avantage est de garder la vision, les buts et les objectifs toujours devant les employés. Ils sauront ce qu’on attend d’eux exactement. Ils peuvent ensuite également aligner leur travail sur les objectifs de l’équipe, du service et de l’entreprise.

Lorsqu’ils sont configurés et utilisés régulièrement, les OKR sont très simples à utiliser et ne prennent pas beaucoup de temps à mettre en œuvre ou à suivre. Il suffit souvent de quelques heures chaque trimestre pour vérifier et examiner les OKR, bien que vous les examiniez comme un rappel et que vous notiez vos progrès chaque semaine.

Les dirigeants et les gestionnaires aiment souvent les OKR car leur personnel commence à s’orienter vers des objectifs importants, et non de petites tâches sans importance. La concentration et la productivité sont le résultat d’un bon processus OKR.

Quand utiliser les OKR?

Si vous cherchez à mettre en œuvre un seul outil de gestion des meilleures pratiques dans votre équipe ou votre entreprise, vous devez définir les objectifs et les résultats clés. Lorsque vous souhaitez que vos collaborateurs évoluent dans la bonne direction, il suffit de mettre en œuvre les OKR et de laisser les employés suivre votre vision. Pas étonnant que les OKR aient pris d’assaut la Silicon Valley et le reste du monde.

Il est facile de se familiariser avec les OKR en suivant les instructions du logiciel OKR.

 

Pourquoi mettre en place la méthode OKR ?

pourquoi mettre en place la méthode OKR

Les principaux avantages de OKR sont les suivants:

Agilité: les cycles d’objectifs plus courts permettent des ajustements plus rapides et une meilleure adaptation au changement, renforçant ainsi l’innovation et réduisant les risques et le gaspillage.

Harmonisation et coopération interfonctionnelle: l’utilisation d’OKR partagés améliore la collaboration entre différentes équipes, en résolvant les interdépendances et en unifiant les initiatives concurrentes.

Réduction du temps nécessaire à la définition des objectifs: la simplicité d’OKR accélère et simplifie le processus de définition des objectifs, en réduisant considérablement le temps et les ressources consacrés à la définition des objectifs.

Communication claire
: la transparence et la simplicité permettent à l’équipe de comprendre les objectifs et les priorités de l’organisation, ainsi que la contribution de chaque individu.

Engagement des employés: L’approche bidirectionnelle de la méthode OKR pour la fixation d’objectifs relie les employés aux objectifs de l’entreprise, augmentant ainsi l’engagement.

Autonomie et responsabilité: les équipes reçoivent une directive claire et sont libres de choisir le mode de réalisation de leurs OKR. Ils deviennent responsables de leurs objectifs, avec des critères de réussite clairs, connus de l’ensemble de l’entreprise, créant des obligations mutuelles.

Concentration et discipline: le nombre réduit de buts crée une focalisation dans les efforts et les initiatives de l’organisation et de la discipline.

Objectifs plus audacieux: le découplage des OKR de la rémunération et l’utilisation d’objectifs trop ambitieux, même partiellement, permettent à l’équipe de se fixer des objectifs plus ambitieux et plus difficiles.

Quelle entreprise peut utiliser la méthode OKR ?

Toute taille d’entreprise. Que vous dirigiez une entreprise importante ou une startup.

 

Exemple type de la mise en place de la méthode OKR

Un cycle typique de la méthode OKR serait :

1) En début d’année, la société définit un ensemble d’OKR stratégiques ambitieux, de préférence avec l’aide de l’équipe.

Il est important de comprendre que les cadres supérieurs ne doivent pas définir les OKR stratégiques de manière isolée, sans les contributions de l’équipe. Dans son article intitulé Should You Build Strategy Like You Build Software?,(Devriez-vous construire une stratégie comme vous construisez un logiciel?), Keith R. McFarland décrit un modèle pour créer une stratégie plus affinée et prête à l’exécution:

Étant donné que les employés à plusieurs niveaux d’une entreprise font des compromis quotidiens qui ont un impact sur le succès stratégique de l’entreprise, le processus doit être conçu de manière à exploiter les idées de toutes les parties de l’entreprise, plus que les seuls dirigeants.

2) L’équipe de direction valide ensuite les OKR de l’entreprise en recueillant les réactions de l’équipe.

3) Les équipes développent leurs OKR tactiques en utilisant l’approche bidirectionnelle décrite ci-dessus.

4) Les équipes cartographient les interdépendances et assurent l’alignement avec les autres équipes et initiatives.

5) Les équipes effectuent des enregistrements hebdomadaires pour suivre les résultats et les actions.

6) Pour les entreprises qui utilisent OKR tous les trimestres, il est courant de réviser les OKR à mi-parcours du trimestre lors d’un examen à mi-parcours.

7) À la fin du cycle, vous pouvez avoir une rétrospective / leçons apprises et recommencer.

Le moyen le plus simple de mener une rétrospective est le format start-stop-continue. Dans ce modèle, il est demandé à chaque membre de l’équipe d’identifier les tâches spécifiques que l’équipe doit: Commencer à faire / Arrêter de faire / Continuer de faire.

Les OKR qui n’ont pas été atteints lors du cycle précédent sont réévalués pour pouvoir être inclus dans le prochain trimestre ou éliminés s’ils ne sont plus nécessaires.

Certaines entreprises considèrent l’objectif comme une «vision» que l’entreprise et ses équipes poursuivront au fil du temps. Ainsi, les objectifs peuvent être reportés d’un trimestre à l’autre. Par exemple, un objectif tel que «satisfaire nos clients» peut être utilisé par une entreprise sur plusieurs trimestres, créant ainsi de nouveaux résultats clés à chaque cycle tactique.

Même certains des résultats clés eux-mêmes peuvent être les mêmes au fil du temps, en changeant simplement les objectifs. Des indicateurs tels que Revenu et Net Promoter Score ont tendance à être présents dans presque tous les trimestres de toutes les entreprises que j’ai vues. Mais les facteurs de valeur que chaque équipe utilisera pour améliorer ces indicateurs changeront avec le temps.